Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eglise Gnostique Nazaréenne

Evangile de la Dormition

18 Août 2015 , Rédigé par Sophia Houlda

Evangile de la Dormition

Lecture de l'évangile :

"La mère du Seigneur dit aux apôtres : "Jetez l'encens, car le Christ vient avec une armée d'anges". Et voici que le Christ se présenta, assis sur le trône des chérubins. Et, pendant que nous étions tous en prière, apparurent une multitude innombrable d'anges et le Seigneur, arrivé au-dessus des chérubins avec une grande puissance. Et voici qu'un éclat de lumière se porta sur la Sainte Vierge par la venue de son Fils unique. Toutes les puissances célestes se prosternèrent et l'adorèrent. Le Seigneur appela sa mère et lui dit : "Marie !" Elle répondit : "Me voici, Seigneur !" Et le Seigneur lui dit : "Ne t'afflige pas, mais que ton coeur se réjouisse et soit dans l'allégresse, car tu as obtenu la faveur de contempler la gloire qui me fut donnée par mon Père". La sainte Mère de Dieu leva les yeux et vit en lui une gloire qu'une bouche humaine ne peut dire ni saisir. Le Seigneur, restant à côté d'elle, lui dit : "Voici que maintenant ton précieux corps sera transféré au paradis, pendant que ton âme sainte sera aux cieux dans les trésors de mon Père, dans une clarté supérieure, où sont la paix et la joie des anges saints et plus encore". La mère du Seigneur lui répondit : "Pose ta droite sur moi et bénis-moi". Le Seigneur étendit sa droite pure et la bénit. Elle prit sa droite pure, la baisa et dit : "Je vénère cette droite qui a créé le ciel et la terre. J'invoque ton nom très célébré, Christ Dieu, roi des siècles, Fils Unique du Père, accueille ta servante, toi qui as daigné être enfanté de moi, l'humble, pour sauver le genre humain selon ton indicible dessein". Pendant qu'elle disait cela, les apôtres, s'approchant de ses pieds et se prosternant, dirent : "Mère du Seigneur, laisse au monde une bénédiction, parce que tu vas l'abandonner. Tu l'as béni et l'as relevé de sa ruine, en donnant naissance à la lumière du monde". La mère du Seigneur pria ainsi : Ô Dieu, dans ta grande bonté, du ciel tu as envoyé ton Fils unique afin qu'il habite dans mon humble corps, toi qui as daigné être enfanté par moi, l'humble, aie pitié du monde et de chaque âme qui invoque ton nom". Alors, le Seigneur se tournant vers Pierre lui dit : "Le moment est venu d'entonner l'hymne". Quand Pierre entonna l'hymne, toutes les puissances des cieux répondirent par l'alléluia. Alors, le visage de la mère du Seigneur brilla plus que la lumière. Et, se levant, elle bénit de sa propre main chacun des apôtres. Et tous glorifièrent Dieu. Le Seigneur, étendant ses mains pures, reçut son âme sainte et irréprochable. Et, pendant que sortait cette âme irréprochable, le lieu fut rempli d'un parfum et d'une lumière indicible. Les Douze alors déposèrent son corps précieux et saint dans une bière et l'emportèrent à Gethsémani, dans un tombeau neuf. Et voici qu'un parfum délicat se dégagea du saint tombeau de notre Maîtresse, la Mère de Dieu. Et, pendant trois jours, on entendit des voix d'anges invisibles qui glorifiaient le Christ. Et le troisième jour achevé, on n'entendit plus les voix. Dès lors, nous sûmes tous que son corps irréprochable et précieux avait été transféré au paradis". (Evangile apocryphe de la Dormition de Marie du pseudo-Jean)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article